Témoignages

Témoignages de GPA2020-06-26T12:03:02+02:00

Les témoignages de GPA de Surrogacy Forum

La gpa étant interdite en France depuis la décision de la Cour de cassation de 1991 , de nombreux couples de français ont eu accès à la gestation pour autrui à l’étranger. Si vous souhaitez apporter des témoignages de gpa, vous pouvez vous mettre en contact avec nous par le biais de notre formulaire de contact.

Témoignages de gpa

GPA rencontre avec deux porteuses

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Présentation : Caroline Gillet pour la 1ère de la RTBF
Une mère porteuse raconte comment elle a porté les enfants de deux couples de Français. Tout a commencé par le coup de fil d'une amie d'enfance, courant 2007. "Elle avait des problèmes de fertilité et nous avons évoqué toutes les possibilités qui s'offraient à elle. Par miracle, elle a réussi à tombé enceinte ...

Julie, la grand-mère qui accouchera de son petit-enfant

(Article partagé par Surrogacy Forum)
de News24.com
Breanna Lockwood et son mari voulaient un bébé depuis un certain temps, mais à 29 ans, elle avait de nombreuses difficultés qui l'ont empêchée de tomber enceinte. En guise de geste d'aide, la future grand-mère, Julie a accepté de porter le bébé de sa fille pour l'aider à devenir maman ...

Mère porteuse pour deux couples de français

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Par Alexandre Boudet, dans huffingtonpost.fr/
Une mère porteuse raconte comment elle a porté les enfants de deux couples de Français. Tout a commencé par le coup de fil d'une amie d'enfance, courant 2007. "Elle avait des problèmes de fertilité et nous avons évoqué toutes les possibilités qui s'offraient à elle. Par miracle, elle a réussi à tombé enceinte ...

J’ai été mère porteuse 3 fois

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Témoignage par Eloise Drane, dans Newsweek
Je suis mariée et j'ai cinq enfants issus d'une famille recomposée avec mon mari actuel, et j'ai été mère porteuse trois fois. Mon parcours vers la maternité de substitution a été très long et a vraiment commencé en 1998. Cette année-là, j'étais donneuse de rein pour mon cousin. Après l'opération, je lui ai rendu visite en Californie où il vivait à l'époque ...

Jesse Tyler Ferguson de Modern Family papa par GPA

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Par TÊTU
L’ex-star de la série "Modern Family" et son mari Justin Mikita viennent d’accueillir leur tout premier enfant, né le 7 juillet 2020. Comme le rapporte People Magazine, l’acteur de 44 ans et son mari sont officiellement papas d’un tout premier enfant. la presse people américaine évoque quant à elle le recours à une gestation pour autrui (GPA).

Sandrine, 46 ans, a été mère porteuse aux États-Unis

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Au micro d'Europe 1 par Olivier Delacroix
"La manière dont je suis devenue mère porteuse est un peu un concours de circonstances : j'ai eu une amie d'enfance qui m'a appelé pour savoir si je pouvais être donneuse pour elle en France où la gestation pour autrui n'est pas autorisée ... J'ai fait des recherches aux États-Unis, pour elle, à ce sujet-là. Elle est tombée enceinte par miracle et moi, j'ai découvert la GPA. J'adorais les grossesses, je ne voulais plus d'enfant, c'était un truc génial. ... "

L’histoire d’une GPA: Un automne à Madison

(Livre recommandé par Surrogacy Forum) Par Hugo Chatel. Avis et résumé par Sonia P. "Un automne à Madison" est un récit autobiographique racontant le périple d'un couple d'hommes pour devenir parents. "Ce livre m’a permis d’ouvrir les yeux sur un sujet grave et sur le retard pris en France face à des pays comme les États-Unis. Et je me suis réellement posée la question sur la définition d’une famille : pourquoi pas 2 papas ou 2 mamans ? Où est le problème franchement ? Un enfant a besoin de grandir entouré d’amour ... "

Greffe d’utérus ou GPA

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Par Geneviève Delaisi de Parseval, dans Libération.fr
Une jeune mère française qui avait reçu il y a un an une greffe d’utérus donné par sa propre mère - ce qui était déjà un pas tout sauf anodin tant au plan médical que symbolique - poursuit logiquement ce protocole de greffe. Elle s’apprête à porter, grâce à l’utérus donné par sa propre mère, une grossesse d’un embryon conçu avec ses ovocytes et le sperme de son compagnon.

Changements juridiques français en matière de reconnaissance de la filiation

(Article partagé par Surrogacy Forum) Par Canadian Fertility Consulting Canadian Fertility Consulting a organisé un webinaire en partenariat avec Cindy Wasser de Hope Springs Fertility™ Law à Toronto, Canada et Catherine Clavin du cabinet Clavin-Richard à Marseille, France. Lors de ce webinaire, il a été discuté des changements juridiques français en matière de reconnaissance de la filiation. Les intervenants ont répondu à de nombreuses questions lors de ce webinaire, mais toute question supplémentaire a été traitée selon le format questions-réponses ...

Nathalie mère porteuse.

(Article partagé par Surrogacy Forum) Par Melanie Joris, RTBE Nathalie se considère comme une cigogne. Elle est enceinte de 18 semaines. Le jour de l’accouchement, elle donnera le bébé à un couple d’amis très proches, ce sont ceux qu’on appelle les "parents intentionnels". C’est leur matériel génétique (ovule et sperme) qui a été utilisé. Nathalie est le vaisseau qui permet de donner vie à cet enfant ... "C’est comme une nounou, elle va s’attacher à cet enfant, mais différemment"

Mère porteuse: à quel prix?

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Par Sabrina Myre, dans ELLE Quebec
Au Canada, payer une femme pour lui faire porter son bébé est criminel. Entre location d’utérus et don de soi, le recours à une mère porteuse soulève les passions. Mais les principales concernées se sentent exclues du débat. Elles ont pourtant leur mot à dire. Voici l'histoire d'une mère porteuse altruiste au Canada: "les deux papas sont submergés par un tsunami d’émotions. Leur rêve de devenir parents se réalise au beau milieu d’un salon à Saint-Hubert, sur la Rive-Sud, dans la région de Montréal." "J’ai moi-même coupé le cordon, un geste symbolique. C’était si beau de les voir avec leur bébé"

« Être mère porteuse m’a apporté beaucoup de joie »

(Vidéo partagée par Surrogacy Forum)
Par Têtu et Loopsider. © Réalisation : Juliette Harau
Mère porteuse, Alexandra Allen, américaine de 28 ans, parle de son expérience. Elle livre un témoignage fort sur la gestation pour autrui, sans tabou ni pathos. La GPA, ce sont les mères porteuses qui en parlent le mieux.

GPA : à cause du-coronavirus ils ne pourront peut-être pas voir leur enfant naître

(Article partagé par Surrogacy Forum)
par tetu.com
En raison de la pandémie mondiale de coronavirus, les vols européens vers les États-Unis ont été suspendus. Une situation dramatique pour les couples d’hommes qui attendent là-bas leur enfant conçu par GPA. « C’est l’angoisse absolue. » Stéphane, 50 ans, et Augustin*, 42 ans, respectivement journaliste et médecin, ne pourront peut-être pas assister à la naissance de leur enfant, conçue par GPA aux États-Unis, à cause des mesures de confinement ...

Christophe Beaugrand tient à maintenir le contact avec la mère porteuse de son fils

(Article partagé par Surrogacy Forum)
par HAWA - starmag.com
Christophe Beaugrand est un homme heureux. Après son mariage avec son compagnon Ghislain Gerin, l’animateur a accueilli son premier enfant en novembre 2019.
Valentin est né grâce à l’aide d’une mère porteuse, prénommée Whitney et qui réside aux États-Unis... le jeune papa a confié, lors d’un entretien pour le magazine Closer, la raison pour laquelle il tient à garder « un contact quasi-quotidien » avec Whitney ...

Une mère porteuse raconte son expérience de la GPA

(Article partagé par Surrogacy Forum)
par Mymy - rockiemag.com
Une mère porteuse, qui a été enceinte dans le cadre d'une GPA (Gestation Pour Autrui), livre un témoignage passionnant sur son expérience :
"Il y a un an, on a implanté dans ma muqueuse utérine un embryon appartenant à un couple avec lequel mon agence de GPA m’a mise en relation, et il y a 3 mois, j’ai donné naissance à un bébé qui n’a aucun lien génétique avec moi.
C’était une expérience formidable, et étonnamment bien payée ! "

GPA au Canada, l’histoire de Jérôme et Yann

(Article partagé par Surrogacy Forum)
Par Caroline Michel - Journal des Femmes.fr
Yann, 31 ans, et Jérôme, 29 ans, ont choisi de recourir à une GPA au Canada pour devenir pères.
Ils sont nés en France, se sont rencontrés et mariés à Paris. Animés par un désir d'enfant mais découragés par les procédures d'adoption, Yann et Jérôme ont choisi de recourir à une GPA au Canada pour devenir pères. Prochainement, ils s'y installeront. La naissance de leur enfant est prévue pour février 2020.

Go to Top